« Nous sommes tous des Gays français ! »

Mon café en main ce matin, je commence mon tour d’horizon des « news » comme chaque jour. Au programme aujourd’hui: déferlante pro-mariage gay dans toute la France! Toutes les villes voient des manifs s’organiser et des milliers de personnes sont dans les rues! je regarde vite par ma fenêtre, on ne sait jamais, peut-être suis-je en train d’en rater une en bas de chez moi. Merde, ça serait trop con… Les sondages sont au beau fixe! ifop: 60% de oui! On assiste a une incroyable prise de position active des citoyens, diffusée très très modestement par  les médias. Quel beau combat, l’égalité… celle de la vraie France… la France de minuscules groupes représentatifs, mais O combien puissants, politisés et bien organisés et qui font le jeu du pouvoir. Un vrai « régal des vermines » comme dirait l’autre…

En déformant légèrement les mots de Hollande lors la commémoration à Toulouse, en charmante compagnie d’ailleurs du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, de la mémoire des victimes (juives seulement, les autres non…pas besoin…) de Mohamed Merah, la phrase du jour est bien:

  » Nous sommes tous des Gays français ! « 

Il y a une nuance des plus significatives a intégrer en amont: Gay et homosexuel ne sont pas synonymes. Le second étant seulement une condition du 1er (ou du moins le devrait…). Car le mouvement gay n’est rien d’autre qu’une pseudo-culture communautariste, visant a institutionnaliser une sexualité, des codes et modes de vie, qui sont « hors-cadres ». Dans le sens ou il ne représente qu’une infime minorité de personnes qui demandent au cadre juridique et institutionnel,  au droit civil, de s’adapter a eux. C’est simplement la laïcité inversée de celle proposée aux musulmans, qui doivent eux s’adapter a la République! Pour faire simple: autoriser la gay pride car cela relève du CULturel,  interdire la prière dans la rue car cela relève du religieux… Concernant le 2 poids 2 mesures,  voir vidéo en bas de page: l’humour restant toujours l’un des plus beaux moyens de contestation. Ces revendications ne devraient normalement pas constituer un tel objet de représentation sociétale, et encore moins de débat, dont le fonds est la légitimité d’une redéfinition du droit et donc des mots. Il apparait aujourd’hui de plus en plus commun et préférable d’institutionnaliser des paradoxes, des aberrations, plutôt que de maintenir et faire respecter des cadres établis sur des définitions, des fondements, des fondations traditionnels.

Pseudo-culture? évidemment! j’irai même plus loin: pseudo-culture dégénérative!  la culture gay, c’est quoi? de quoi se revendique-t-elle? de beaucoup dans la forme et de rien dans le fonds. En fait, elle ne repose sur rien, elle  n’existe  pas. Certains parleront de gout, de  créativité, de sensibilité artistique particulière. Du vent… qui ne correspondrait qu’a 3 choses: le célibat financier,  la féminisation de la société, l’explosion des divertissements. Cette pseudo-culture est sans fondements. Encore moins homosexuels. Elle correspond seulement a l’un des maux de notre temps: la dictature de l’apparence  (apparence signifiant a la fois « aspect d’une chose » et « simulacre »). L’homosexualité ne peux pas par essence être incarner dans une forme de représentation culturelle ou politique car elle est au-delà. Elle touche le champs de l’intime, de l’individualité, de la différence. Elle ne peut donc pas être homogénéisée. Qu’on ne vienne pas m’expliquer par exemple que les œuvres artistiques d’hommes et de femmes homosexuels célèbres cautionneraient et légitimeraient l’existence d’une sensibilité gay ou d’un art gay tout particulier.  L’orientation sexuelle aura certes une influence sur la forme mais non sur le fonds, car l’art (le vrai) comme la vie relèvent du champs du sacré. Il ne faut pas confondre la pulsion sexuelle créatrice avec la tendance. La création artistique n’est nullement liée au matériel, au visible, au vulgaire, et n’est de ce fait, absolument pas assimilable a la culture. Elle en est même aux antipodes et ne saurait donc être utilisée comme faire valoir ou « au nom » d’un quelconque mode de vie. Je n’irai pas sur le terrain trop facile de la Gay Pride, exacerbation et summum de la vulgarité et de la décadence débile et débilisante, aux noms O combien assassinés et vidés de sens de « liberté » et « égalité ». La fraternité étant aussi particulièrement gâtée… Non, je n’irai pas sur ce terrain la car je ne veux pas que le fonds de mon point de vue soit dénaturé par une quelconque accusation de généralisation et d’amalgame de l’ensemble des homosexuels, qui n est pas une communauté et ne l’a jamais été, avec ce type de manifestation « culturelle » et ceux qui y participent, devant comme derrière. Ces derniers n’étant d’ailleurs pas forcement homosexuels et bien souvent hétéropolitiques…

Ci-dessous l’étymologie du mot « Mariage », source Wikipedia, comme quoi je ne suis pas allé chercher bien loin:

Origine étymologique et notionnelle

En français, le nom mariage provient du verbe latin maritare, issu de maritus, qui dérive, d’après une explication traditionnelle , de mas / maris, le mâle. L’adjectif qui lui correspond « matrimonial », provient du substantif latin matrimonium, issu de mater, la mère et signifiant également mariage. L’usage du mot latin matrimonium dans les textes juridiques et théologiques a largement contribué en Europe à l’élaboration de la notion. Il n’a pas laissé de substantif en français moderne, mais reste néanmoins présent en italien et en espagnol, sous la forme de matrimonio. Dans les pays d’Europe occidentale dont les langues découlent du latin, le cadre lexical du mariage renvoie donc à une forme juridique par laquelle la femme se prépare à devenir mère par sa rencontre avec un homme.

A la lecture de ce paragraphe, il apparait que le mot Mariage a un sens particulier qui n’est pas adaptable a l’homosexualité. Accepter le mariage gay serait faire un contre-sens linguistique. Au nom de quoi justement, peut-on aujourd’hui bafouer, dénaturer le sens des mots en les vidant de leur substance, en les privant de leur définition, de leur nature propre? Privé de son fondement, le mariage  serait anéanti. Peut-on parler de crime, d’assassinat ? oui sans aucun doute. Au nom de quoi encore une fois? au nom du concept de Laïcité, qui est un véritable néant de valeurs, un chaos idéologique, un désordre, une confusion morale, éthique et politique. C’est un outil de pouvoir, une coquille vide sans visage et malléable a outrance en fonction des intérêts et des buts visés.

Aux homosexuels un message: Le mariage appartient aux hétérosexuels et les en exproprier constituerait une faute grave. N’adhérez pas. La reconnaissance passe par la différence et non pas par l’identification.

Concernant la parentalité, véritable enjeu et fonds du problème,  elle doit bien évidemment être partie intégrante au renoncement du mariage gay. Sujet bien trop vaste, je ne parlerai pas de la médecine et de nos apprentis sorciers qui jouent avec des choses qui les dépassent… Le futur enfant, adopté ou créé, a quand même un droit naturel que nous ne devrions pas pouvoir lui retirer, celui au moins de naitre, au mieux de grandir, dans un contexte familial normal, issu d’un père et d’une mère. C’est, ou plutôt c’était, le fondement même de la famille et de la filiation, qui ont aujourd’hui de plus en plus de peine a se reconnaitre. Et encore une fois, au nom de quoi?

 

http://www.dailymotion.com/video/xraq8h

 



Syrie: Les armes chimiques, Ô Bama a encore cassé la barack!

Et voila! On l’attendait tous! Il est enfin arrivé notre GRAND et BEAU  Média-mensonge Syrien en provenance de …? Mais oui, mesdames et messieurs! Des USA bien sur…

C’est parti, le bouquet final est imminent:

Barack Obama menace la Syrie en cas d’usage d’armes chimiques – la Croix

La Syrie Assemblerait des composants d’armes chimiques- Libération

Syrie: l’ONU suspend ses opérations, Washington s’inquiète des armes chimiques – le Nouvel Observateur

Syrie : Obama hausse le ton face à la menace d’armes chimiques – le Parisien

Washington met en garde la Syrie contre l’usage d’armes chimiques – le Monde

La Syrie mélangerait les composants du gaz sarin – le point

etc etc etc…..

Récapitulons brièvement les mensonges GROS comme des MAISONS perpétrés par les USA pour justifier les interventions militaires ne visant bien évidemment QUE leurs intérêts propres: stratégie géopolitique, contrôle des richesses, pouvoir économique mondial,  en vue de s’imposer dans un rapport de force avec une Asie de plus en plus puissante, solidaire et indépendante.

Média-mensonges États-uniens sur le site du collectif Investig’Action dirigé par Michel Collon, LISEZ:

http://www.michelcollon.info/10-guerres-10-mediamensonges.html

avec la Lybie: les bombardements et massacres de Benghazi entre autres, du vent…

http://www.geostrategie.com/4093/libye-%E2%80%93-de-quelques-mediamensonges-de-cette-guerre/

et  ça continue avec la Syrie et les armes chimiques (en plus évidemment de tous les autres mensonges et propagandes perpétrés précédemment sur l’horreur des massacres…).

On nous bassine toujours avec les mêmes recettes faciles, fast-food, menu « McGuerre », des prétextes aussi gros et vulgaires que l’américain moyen… Revenons une énième fois sur le double impact de ces actes relevant de la folie matérielle, bestiale, anti-Humaine:

- encore 1 pays, 1 peuple, des hommes et des femmes qui  tombent et souffrent aux faux noms de la démocratie et de la paix et au vrai nom du néocolonialisme, afin d’assouvir les intérêts d’un axe occidental pourri de décadence et de débilité dégénérative. Pour reprendre le terme de René Guenon, les USA sont: « l’Extrême-Occident », et par conséquent, en accord avec Julius Evola, ils représentent l’exacerbation  de toutes les tares occidentales. 

- encore  1 mensonge insultant pour notre intelligence perdue, nous les endormis et abrutis du système… et il passera, comme les autres, sans aucun problème…

Et derrière évidemment l’ONU qui suit au pas de course et la France qui menace a son tour… pauvre France qui garde toujours l’espoir illusoire d’être la seule a ne pas être dirigée par des fous…

Quelle honte, quelle tristesse… j’ai personnellement de plus en plus de mal a me regarder dans un miroir, et c’est tant mieux, car autant en avoir pleinement conscience : c’est bien au couteau et a l’aveugle que nous nous rasons chaque matin…

Une note d’optimisme pour finir : restons persuadé que chaque acte aura tôt ou tard un juste retour.

M.A.

LIRE VITE:  « Syriana, la conquête continue » disponible ici:

http://www.michelcollon.info/spip.php?page=produit&ref=SYR&id_rubrique_thelia=

 



La voix des Justes: pourquoi?

Les personnes avertis noteront la similarité sonore avec « la Voie des Justes » ou encore « Messilat Yecharim ». Traité spirituel et d’éthiques, rédigé en 1740 par le kabbaliste et théologien juif Rabbi Moché Haïm Luzzatto. Ce traité, dans la lignée de tant d’autres issus de différentes familles de spiritualités mais dont le fonds demeure le même pour tous, porte essentiellement sur la nécessité de suivre un sentier de rectitude envers soi-même, pour s’efforcer de sortir définitivement de la bestialité et réussir l’épreuve du Sphinx: devenir un Homme Vrai, devenir un Juste.

Ce sentier de rectitude trouve un écho intellectuel et éthique dans les combats et les voix d’hommes et de femmes, qui s’élèvent contre les manipulations, la désinformation, les injustices et les crimes que perpétuent le néolibéralisme et sa contrainte de survie, le néocolonialisme, depuis des décennies.

Les acteurs du néolibéralisme : la Ploutocratie. Cette caste aristocratique mondiale, véritable parasite financier et guerrier, qui met en esclavage le commun des mortels. Comment? 1/par le biais de l’usure, en ponctionnant, en vampirisant la valeur travail et la création de richesse de chacun (en France, la totalité des impôts sur les revenus servent à rembourser les intérêts de la dette), 2/par le biais de la guerre, en spoliant par la force militaire les réserves d’argent et les richesses naturelles de peuple entier. Cette idéologie assassine et mensongère continue de justifier ce qui relève de l’indéfendable: la mise en faillite totale des Nations. Elle se répand du travail et du sang d’innocents, et vit dans la puanteur insupportable de la décadence matérielle et morale. Le sionisme n’étant que l’exacerbation et la quintessence même de cette monstruosité.

En brandissant un drapeau des Justes factice,  taché de sang et en lambeaux, et sous couvert de la méthode abjecte de la bienpensance généralisée et politisée, cautionnant de démocratiques toutes les décisions et les actes puants d’hypocrisie, cette domination n’a de cesse de semer confusion et violence, en abrutissant, salissant, déshonorant, massacrant l’autre, le destituant de tout ce qui constitue sa dignité, son identité et sa richesse.

De ce parasite, ce poison, ce fléau, s’ensuit des conséquences d’une gravité innommable :

Matérielles :

- destructions et disparitions de pôles culturels et artistiques, garants de  l’identité et mémoire historique

- destructions et disparitions de pôles de vie, garants de l’équilibre et de la stabilité sociale

- destructions et disparitions de pôles de croissance, garants du développement et de la pérennité économique

-  spoliation de ressources et richesses par prises de contrôle et exploitation de secteurs stratégiques clés

-  chute de niveau de vie et appauvrissement généralisé

-  dommages collatéraux : ravages environnementaux durables

Éthiques et spirituelles :

- prédominance de la Matérialité comme gouvernance éthique: la bestialité de la Sphynge prédomine et tout notre être, notre système de pensée, notre existence, chutent pleinement dans la matérialité et la perte de sens. Perte de valeurs, perte d’identité, perte de capacité de pensée,  perte de capacité d’agir, mal être généralisé, enlisement, endormissement, aveuglement. Perte de liberté.

- souffrances et horreurs physiques et morales perpétuelles,  véritables crachats et insultes à la valeur suprême de la condition humaine : la Dignité. Cette dernière étant un droit et encore plus un devoir envers soi-même et envers l’autre.

- Tout cela pèse lourd dans notre Inconscient Collectif, ce qui ne restera pas sans conséquences graves pour les générations a venir.

Colère d’être contrôlés par une idéologie qui porte en elle l’Horreur du Monde. Soyons maintenant fermes envers nous-mêmes, nous qui nous sommes laissés pétrir et manipuler sans réagir par l’abrutissement de masse et le mensonge de masse. Nous nous sommes tranquillement enliser dans des dictatures molles qui encadrent tout, nous font tout accepter et décident de tout, a l’encontre même de nos propres intérêts, ceux des nations et plus largement, ceux de l’Homme dans sa définition la plus noble.

Nous ne nous en rendons même plus compte. Pire, même quand nous en prenons conscience, la tentative même de récupérer un petit bout de notre liberté de pensée est extrêmement difficile et demande une volonté de fer. Quant à notre liberté d’agir, cela relève de l’exploit.  Comment expliquer le malaise ambiant généralisé, le désenchantement, les états dépressifs du monde… ? Sentez-vous ce paradoxe au plus profond de vos trippes? Cet arrière-gout amer au fonds de votre gorge? Oui, ce sont nos capacités et libertés de penser et d’agir qui se sont écroulées.

La voix des Justes parlera, publiera et relaiera toutes sortes d’information et supports de communication apportant un éclairage, et non pas un éclair de rage, sur la lecture de notre histoire, de notre actualités et de notre condition d’Homme, en essayant de combattre le double asservissement des opprimés et des endormis.

Il faut parler. Il faut agir.

M.A.



Politica |
Debout La République 21 |
Justforenglish |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jiljadidbejaia
| Journallemilitant
| Piouzelzok2013